photo_baleine_1 BALEINE BLANCHE

Nom scientifique : Delphinapterus leucas
Continent : europe
Classe : Mammifères
Ordre : Cétacés
Poids/taille : 300 à 1500 kg
4 à 6 m
Durée de vie : 20 ans
Répartition
Mers arctiques et subarctiques
Habitat
Eaux froides en bordures de côtes et eaux peu profondes
Comportement
Ils vivent en grandes communautés ( réunissant une centaine d’individus ). Ces groupes se rassemblent encore en colonies de plusieurs milliers d’individus pour effectuer les migrations. Les mâles et les femelles ne vivent pas dans les mêmes groupes, ils ne se rejoignent qu’à la période des amours qui a lieu en été dans les eaux de l’hémisphère Nord.
Ils sont capables de restés ½ heures sous l’eau à la recherche de nourriture. Comme ils chassent sous la banquise, ils leur arrivent de se trouver coincés dessous, mais leur puissance leur permet de briser une épaisseur de glace d’un mètre ce qui souvent leur permet de s’en tirer ou bien ils nagent vers un autre lieu plus accessible. Le record d’apnée est de 70 min.
Les bélougas sont des cétacés lents, se déplaçants rarement à plus de 7 km/h.
Reproduction
La fécondation et la reproduction ont lieu dans des eaux peu profondes. Les femelles mettent bas après 10 mois de gestation. Lorsqu’il naît le petit mesure 1.5 m et est de couleur grise il ne deviendra blanc comme les adultes qu’à sa 6ème année. Le jeune unique est allaité durant presque 2 ans.
Alimentation
Ils se nourrissent de calmars, seiches, crevettes et petits poissons.
Informations
Le prédateur naturel le plus dangereux pour les bélougas sont les épaulard ou orques.
Les bélougas sont aussi appelés par les pêcheurs « canaris des mers « en raison de leurs chants sous-marins qui ressemble en surface à celui de ces oiseaux.

Les bélougas appartiennent aux groupe des cétacés à dents (odontocètes ), ils en possèdent environ 40, cependant elles ne servent qu’à attraper les proies, celles-ci sont ensuite avaler sans être mâcher.
Le bélouga se distingue aisément de tous les autres cétacés d’abord par sa couleur blanche unique et aussi par l’absence de nageoire dorsale.
Ils appartiennent à la même famille que les narvals.